Mieux produire

Agro Food Park : la Silicon Valley de l’agriculture se construit au Danemark

A quelques minutes du centre d’Aarhus, deuxième ville du Danemark, Agro Food Park teste en grandeur nature l’avenir de l’innovation alimentaire et de l’agriculture urbaine.

Nourrir la planète en 2050 : un vrai challenge

En 2050, la population mondiale devrait atteindre 10 milliards d’habitants, dont deux tiers installés en ville. Comment nourrir l’ensemble de la population tout en protégeant la planète ?

agrofoodpark2

Défi relevé par Agro Food Park. Lancé en 2009, le projet est conçu pour renforcer la coopération entre chercheurs et entreprises afin d’assurer la sécurité alimentaire à long terme dans un environnement urbain dense, et sans dégrader l’environnement. Innovations techniques, nouveaux modes de cultures et d’élevage, nouvelles technologies au service des agriculteurs… La start-up Scopito permet ainsi aux agriculteurs de prendre en photo leur champ, leur élevage, leur production et l’envoyer sur la plateforme. Fonctionnant en open source, ils pourront échanger avec d’autres agriculteurs, des scientifiques, des consommateurs.

agrofoodpark3

Sur un territoire de 100 hectares poussent 45 000 m² de bureaux occupés par près de 80 entreprises, dont 25 start-up, faisant déjà travailler 1000 employés. Des entreprises du public et du privé, danoises ou multinationales qui ont toutes pour objectif de développer l’agriculture urbaine. Blue Planet développe de nouvelles sources d’énergie grâce au bio gaz et aux plantes. Greenhouse, en incubation à Agro Food Park, propose une box intelligente qui permet de faire pousser des plantes grâce à un système adapté d’irrigation et de luminosité.

Rapprocher les parties-prenantes du système agroalimentaire

Les concepteurs espèrent voir 3000 personnes travailler dans les différentes entreprises d’Agro Food Park en 2030. L’expansion de la zone est pensée par l’architecte William McDonough, coauteur de Cradle to cradle, créer et recycler à l’infini (2002), qui souhaite développer une relation symbiotique entre la ville et ses terres agricoles.

Son idée est de faire venir les agriculteurs à la ville dès le matin pour vendre leurs produits aux consommateurs les plus proches. Un tramway permettra dès l’an prochain de relier le centre d’Aarhus et Agro Food Parks en une petite dizaine de minutes. Et pour faciliter le travail entre les entreprises et les chercheurs, le département d’agronomie de l’université d’Aarhus s’installera au cœur d’Agro Food Parks dès 2018.

Ce n’est pas un hasard si une Silicon Valley de l’agriculture s’installe au Danemark : le pays parvient déjà à produire de la nourriture pour une population de six fois sa taille, notamment grâce à des pratiques éco responsables.

 

 

Laissez un commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

e3bc10c5603480f35c15df4a41914e00

Pourquoi les frites sont-elles des « french fries » chez nos voisins anglo-saxons ?

Lire l'article
capture-decran-2016-10-13-a-13.40.22-810x436

Quand la patate se transforme en fromage, ça donne du chato !

Lire l'article
6932541_16147e1a-3416-11e7-8f2b-3cf2a2696ece-1_624x390

Wiki Village Factory : un projet collaboratif en plein Paris

Lire l'article