Mieux produire

Spread, la ferme urbaine gérée par des robots, sera bientôt une réalité

C’est connu, le Japon est un paradis de la robotique. Humanoïdes, tamagotchis et férus d’intelligence artificielle vivent en parfaite harmonie au pays du soleil levant. Désormais, même les salades et les robots fermiers vont pouvoir cohabiter grâce à Spread, la première ferme urbaine pilotée entièrement par des machines. Ouverture des portes en 2017.

L’homme, toujours indispensable

Spread se veut une ferme intelligente où robots et capteurs travaillent tandis que les agriculteurs se concentrent sur le développement de techniques d’agriculture durable et l’amélioration de la qualité des légumes. La main d’œuvre humaine ne disparaît pas cependant : les cultures devront être plantées par des humains. Ceux-ci supervisent donc la germination, et ce sont les robots qui se chargent du reste.

SpreadFarm2

Accélérer la photosynthèse

Spread, surnommé la “ferme-robot” est aussi innovante dans son recours à l’agriculture verticale. Cette technique empile les légumes cultivés en hauteur et, de ce fait, réduit nettement le gaspillage de l’eau. Elle utilise des milliers de LED afin d’accélérer la photosynthèse et donc les délais production. Cette technique lui permet aussi d’augmenter son volume de production (30 000 têtes de laitues prévues en début d’exploitation, un rendement qui augmentera jusqu’à atteindre 500 000 têtes). Enfin, la ferme n’utilisera pas de pesticide, préservant ainsi des éléments comme la béta carotène contenue dans les feuilles vertes.

Performantes et respectueuses de l’environnement, est-ce que les fermes urbaines robotisées seront bientôt victimes d’un véritable engouement ?.Deviendront-elles les greniers du futur permettant aux mégalopoles de demain de se nourrir grâce à une agriculture locale, efficiente et durable ? .

Laissez un commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Crédits : HomeBiogas

Transformer ses déchets en biogaz, c’est possible

Lire l'article
Crédits : @FoodForSoul

Massimo Bottura, un chef étoilé qui s’engage

Lire l'article
©Emilien Cancet et ©Foodentropie

Foodentropie : le nouveau laboratoire de l’alimentation durable

Lire l'article